A la recherche de l’âme latine pt.2.

 

Scende ruzzolando
dai tetti di lamiera
indugiando sulla scritta
« Bevi Coca Cola ».
Scende dai presepi vivi
appena giunge sera…
Quando musica e miseria
diventan cosa sola.
La gioia della vita.
La vita dentro agli occhi dei bambini denutriti,
allegramente malvestiti
che nessun detersivo potente può aver
veramente sbiaditi.
E corre sulle spiagge atlantiche
seguendo il calcio di un pallone,
per finire nel grembo di grosse mamme antiche
dalla pelle marrone.
E s’agita nel sangue delle genti dai canti
e dalle risa rinvigorite
che nessuna forza, per quanto potente, può aver
veramente piegate.

***

Elle descend, dégoulinante,
Par dessus les toits de tôle,
Elle s’attarde sur les panneaux  « buvez du coca-cola »,
Elle descend des crèches vivantes, dès que la nuit tombe…Quand musique et misère se conjuguent,
La joie de la vie.
La vie dans le regard des enfants affamés, allègrement mal vêtus, que nulle lessive ne peut avoir vraiment attaqué.
Elle court sur les plages atlantiques,
suivant la course d’un ballon,
pour se loger auprès de grosses maman antiques, à la peau tannée.
Elle s’agite dans le sang des gens donnant une puissance telle à leurs chants et leurs rires, qu’aucune force, ne peut vraiment les briser.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s