« Le gouffre de Padirac? ça sonne comme la fin du Monde. »

Mes amis ont tous un humour fulgurant. Pas toujours brillant, parfois franchement lourd, parce que je les y encourage, avec mes « tire sur mon doigt » et autres âneries. C’est comme cela que l’on communique, et je le vois, toutes mes nouvelles amitiés ont ça en commun que le rire est vite conjoint. Toujours gras, fort, et inconvenant.

Et puis voilà, parfois ils disent des choses drôles et poétiques, un petit éclair de génie traverse leur esprit, et c’est là la beauté d’avoir un interlocuteur aimant; ils ne s’en rendraient même pas compte si je – ou quelqu’un d’autre – ne leur disais pas. C’est un peu ça l’amitié, un match de tennis, où un des joueurs s’arrêterait pour applaudir l’autre, quand il fait un coup de maître.

Samedi je verrai le Gouffre de Padirac. Pas un de mes life goals, il n’a rien à faire dans ma bucket list, mais peut-être le romancerai-je a posteriori; c’est même probable. En tout cas j’espère qu’il me sera donné de sentir un peu de la grâce que l’on trouve souvent dans les choses les plus simples, et qui ne vient jamais vraiment quand on l’attend trop. Alors, au diable la bucket list! Soyons spontanés, vivons dangereusement, comme à la fin du Monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s