C’est de L’eau (This Is Water)

Lazarus and his Double

« Quelques pensées, exprimées lors d’une occasion importante, sur comment vivre avec compassion »

Voici ma première tentative de traduction d’un des géants des Lettres Américaines de la fin du dernier millénaire, ainsi que du début du nouveau, David Foster Wallace. Le texte qui suit a déjà été traduit une fois par un certain Charles Recoursé, détail qui m’avait échappé jusqu’à-ce que j’en sois au peaufinement de ma propre traduction. Oh well… This Is Water, donc, une adresse donnée en 2005 à l’occasion de la remise de diplômes pour les nouveaux licenciés de Kenyon College, dans l’état de l’Ohio (et visionable sur yourteub) sera la seule fois que DFW posera aussi directement, et en publique, ce genre de questions on va dire fondamentales, alors qu’il patoge au milieu d’un roman, The Pale King (« Le Roi Pâle »), qu’il écrit depuis bientôt 10 ans, qui n’en finit pas, et qui ne…

View original post 4 853 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s